Retour au Site  Résultats et stats  AccueilAccueil  RHAFRHAF  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tous les résultats de la journée sont ici

Retrouvez d'autres infos et des bonus sur notre page Facebook

 




Le site
 
Coup de coeur de la semaine
 


 
Derniers sujets
» Sinon, vous, ca va ?
Jeu 25 Aoû - 18:41 par doryan

» http://www.hockey-ice-roll.com
Sam 4 Avr - 12:48 par FaRaDaX

» Vends Rocky mountain slayer sxc 30 2010
Mar 29 Jan - 15:54 par Zapiks

» N3 2012/2013 Poule C
Mar 4 Sep - 12:28 par Nicodijon

» Vends Mission Axiom T10 Revolt (taille 10 us / 45 eu)
Lun 6 Aoû - 16:41 par ricain

» Poule midi Pyrénnées
Lun 12 Mar - 14:20 par franckorc

» RHDtv sur vos écrans
Mar 27 Déc - 22:36 par bellick

» Quelles évolutions en 2012 ?
Jeu 15 Déc - 22:45 par vix/69

» INEDIT : les hyènes récoltent des dons, participez vous aussi
Sam 10 Déc - 15:47 par jbsky

Sondage
Quelle serait pour vous la meilleure formule pour les playoffs Elite ?
 Garder la même formule aller-retour
 Un match sec en terrain neutre
 Un match d'appui le dimanche avec l'avantage du terrain à l'équipe la mieux classée lors de la saison régulière
Voir les résultats
Partenaires


Reseaux Sociaux

Partagez | 
 

 Entretien avec Bernard le C.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 726
Localisation : en haut à gauche
Date d'inscription : 10/04/2008

MessageSujet: Entretien avec Bernard le C.   Lun 12 Sep - 11:48


« Je pourrais revenir aux affaires en 2013 ! »

Après un long travail d’investigation, nos confrères de Vérole Magazine avons retrouvé la trace de l’une des personnes les plus emblématiques du roller hockey français. Bernard le Connard, cofondateur du site RHAF a accepté de répondre à leurs questions après plusieurs semaines de tractations. La rédaction de Vérole Magazine a accepté que nous reprenions leur interview, en décalé et pour rire, surtout...

Bernard, tout d’abord, merci de bien vouloir nous accorder cet entretien. Vous vous êtes retiré de la scène médiatique depuis plus d’un an désormais, qu’êtes-vous devenu ?
« J’ai pris du recul par rapport au roller hockey, pas forcement autant que prévu. Je travaille également d’arrache-pied pour progresser dans mes résultats et cette année sera un bon millésime en terme de connardattitude, puisqu’à ce jour 82 personnes m’ont dit ou écrit « Connard » suite à mes vannes. Le record de 101 de 2009 devrait être battu. »

Suivez-vous toujours l’actualité du roller hockey ?
« Malgré mes séances chez ma psy, je reste complètement addict au roller hockey ! J’ai pourtant tout mis en œuvre pour me soigner mais les traitements ont échoué. Je continue donc à suivre l’actualité et l’évolution de ce sport. »

L’équipe de France Senior est revenue cinquième d’un Mondial qui permettait d’espérer mieux, qu’en avez-vous pensé ?
« Que du bien ! C’était vraiment génial de vibrer avec eux, suivre leurs résultats, leurs réactions les lives, les résumés, les interviews de Raphael Mezrahi et tout ça.
C’est là qu’on voit que les investissements consentis pour augmenter les stages, les matchs amicaux ont été utiles, les gars se sont défoncés, ont tout donné sur chaque match, se sont livrés complément et cette grosse envie tout le monde l’a ressentie j’espère. On peut être fier de notre équipe de France et des excellentes conditions dans lesquelles elles sont préparées.
Non non y'a pas à chier, on est forts, on est beaux on a juste bénéficié de concours de circonstances qui ne nous ont pas permis de décrocher ce titre de champion du monde qui nous revient presque de droit parce qu’on a le meilleur championnat au monde.
Rendez-vous compte, les Canadiens, les Rosbiffs, ils en sont à se payer leur voyage, leur hôtel ils ne se préparent même pas ensemble… »

Dans le même temps, les filles et les Juniors ont performé, c’est un point positif, non ?
« Les filles ? On s’en fout non ? (rires) Plus sérieusement, les filles ont réalisé un très beau parcours Elles ont confirmé grâce à cette médaille que le niveau de jeu des Bleues est très bon. (Ce que RHAF avait d’ailleurs confirmé lors de la finale à Toulouse.) Cette équipe a montré de belle chose et un bel état d’esprit.
De leur coté les Juniors ont confirmé le podium de l’an dernier, ils leur manque un petit quelque chose pour rivaliser pleinement avec les Américains et surtout avec les Tchèques, un petit complexe d’infériorité peut être… Toujours est-il que je me suis régalé à suivre ces deux équipes même si je regrette l’absence d’image et de médiatisation sur place. »

Qu’avez-vous pensé de la nouvelle identité fédérale ?
« Ce que j’en pense… et bien en fait pas grand-chO’se… Je respecte les trO’is ans de travail qu’il aura fallu pour cette nO’uvelle identité, trO’is ans qui sO’nt liés sans dO’ute à l’inertie fédérale. Elle a été dévO’ilée lors de la dernière assemblée générale et au mO’is d’avril dans les médias et à ce jO’ur les différents cO’mités de la FRSS ne l’utilisent pas encO’re tous. Quant aux clubs le message ne semble pas vraiment parvenu jusqu'à eux puisque sur leurs sites je vO’is régulièrement l’ancien lO’gO’. Et puis vO’us savez ce qui me passionne c’est mO’n spO’rt le rO’ller hO’ckey. AlO’rs l’identité d’une fédération O’ù règne la discO’rde et O’ù chacun n’a qu’une visiO’n « nO’mbriliste » de sa discipline, plutO’t qu’une visiO’n fédératrice, j’m’en cO’gne un peu. »

Quel regard avez-vous sur l’évolution « politique » du roller hockey ?
« On a le meilleur championnat au monde ! Tout est dit non ? On s’oriente vers une hausse du niveau de jeu, avec des championnats attrayants, la mise en place de play-offs en Elite est une très bonne chose. La nouvelle formule N3/Pré nationale fait grincer des dents, comme cela a été le cas pour la N2 il y a quelques saisons, et aujourd’hui les équipes se battent pour y rester, il suffit de demander à Sébastien Marpeau !
On se retrouve donc avec des championnats dédiés à la compétition et au « haut niveau » et des championnats régionaux gérés par les ligues pour celles et ceux qui ont envie de jouer plus en dilettante.
En ce qui concerne la jeunesse, je crois que l’on est plutôt confronté à un manque d’effectif qui a des conséquences certaines sur l’organisation des championnats. C’est sans doute un des points noirs pour lequel trouver des solutions est essentiel à la survie de notre sport. Comme pour les Féminines on change les formules, on simplifie certaines démarches pour que les joueurs puissent être agglomérés d’un club dans un autre, mais on ne règle pas le problème de fond qui est celui du nombre de licenciés.
L’un des autres point noir est celui des entraineurs diplômés et compétents, une denrée beaucoup trop rare pour répondre à la demande des clubs et au maintien d’un certain niveau de jeu.
Je me demande également si avec l’arrivée de joueurs étrangers, nous allons nous diriger vers des équipes americano-européennes comme chez nos voisins de la glace ou si nous saurons anticiper pour éviter certaines dérives comme Rouen d’ailleurs en 2012…
Concernant la politique de communication, j’exprime mon devoir de réserve ! »

Pourriez-vous revenir officiellement dans le giron de notre sport ?
« En 2013 par exemple ? »

Donc vous pourriez revenir aux affaires et vous présenter en 2013 ? Vous auriez une liste à vos côtés ?
« C'est une possibilité. J'étudie actuellement plusieurs options pour développer le roller hockey, celle-ci en est une. Si je m'engage sur cette voie, ce n'est pas une liste que je souhaite avoir à mes cotés, mais une équipe, une vraie, qui partage un projet et qui avance ensemble. J’éviterais sans doute de vendre des salades aux gens et de les utiliser à un instant T, pour les mettre aux rancards ensuite. Mais qui sait de quoi l'avenir est fait... »

Si vous étiez élu président du Comité national, quelles sont les premières mesures que vous prendriez ?
« Rendre la bisexualité féminine obligatoire !! Ah non mince ça c’est si j’étais président du monde ! En premier lieu ce qui me gêne c’est le système électif. On vote pour des gens au lieu de voter pour une équipe ou un projet. De ce fait on se retrouve avec des élus qui ne partagent pas les mêmes idées, qui n’ont pas la même vision des choses et qui au lieu d’avancer dans le même sens, se mettent des bâtons dans les roues au détriment de notre sport. Il suffit de compter le nombre d’élus encore actif à ce jour pour se rendre compte de l’absurdité du système... L’une des premières mesures que je prendrais serait de remettre en route la cellule communication forcement ! Pour les autres rendez vous en 2013 ? »

Depuis votre retrait, la commission communication du CN n’est plus. Portez-vous une forme de culpabilité ?
« Culpabiliser ? On va arrêter la branlette de suite !!! Oui Fabien Saulnier a fait beaucoup pour notre sport via son site RHF, mais pour ce qui est de son travail au sein du CN je confirme mes propos, il n’en a pas ramé une depuis son dernier mandat. En tant que membre de cette commission je suis resté longtemps dans l’attente d’une quelconque tâche qu’il m’aurait confié, et je ne suis pas le seul. C’est tellement plus simple de rejeter la faute sur les autres pour se dérober de certaines contraintes…
D’ailleurs, je cherche activement un fusil à Panou-Panou… »

Yann Maillet de RHAF a dû au printemps dernier publier une lettre ouverte afin de clarifier une situation équivoque vis-à-vis du hockey féminin. L’auriez-vous fait également et si oui, dans quel registre ?
« Si seulement je tenais le con qui les a laissé sortir de leur cuisine !! Non je n’aurais jamais pris la peine de faire une lettre ouverte, pour une blague faite sur Facebook, entre amis. Lorsque nous avons ouvert le site RHAF notre souhait était de traiter tout notre sport, de toutes les catégories sans distinction aucune. C’est ce que nous faisions et que RHAF continue à faire, non sans mal, grâce à Anne-Sandrine Zinger et Perrine Tiberghien. Des jokes sur Facebook chez les mecs c’est monnaie courante tout comme chez les filles, mais les hommes mangent des mars et les femmes utilisent des Venus il parait… Ce qui rend la communication et la compréhension parfois compliquées… »

Vous êtes le cofondateur de RHAF, comment jugez-vous l’évolution de ce site internet désormais connu dans le monde entier ?
« Au Burkina Faso aussi ? Quand on a lancé le site avec mon ami Lapoisse, on ne se serait pas douté qu’en si peu de temps, on arrive à un tel résultat. L’arrivée de Yann Maillet a évidemment bouleversé et accéléré les choses pour faire d’un petit site « fun » sans prétentions le site qu’il est aujourd’hui. Même si tout n’est pas parfait l’Equipe RHAF a produit un très gros travail, à tel point qu’un certain sentiment de fierté frôle mon esprit parfois. Il y a encore beaucoup de choses à faire et de pistes à explorer, les lives, la vidéo et l’image étant à mon sens l’axe le plus important à développer, mais sans une implication massive des clubs et des passionnés de roller hockey nous n’avancerons pas. »

Vous êtes l’instigateur du désormais très célèbre Boulet Award, un mot sur la victoire incontestée de Lionel Reigner cette année ?
« Magnifique ! Complètement dans l’esprit d’origine, avec un vainqueur qui prend ça avec humour selon ce que l’on m’a rapporté. J’adresse d’ailleurs toutes mes félicitations au Prince Reigner ! »

Le projet Summer Ligue, vous y croyez ?
« Oui et non ! Il y a quelque chose de très intéressant à faire sur le papier, mais je crains que les volontés et les moyens humains pour aller au bout ne soient pas au rendez-vous.
Je m’explique… Ce projet n’est pas porté par le Comité national, déjà bien assez occupé par ces championnats, et l’esprit libertaire de la Summer Ligue ne rentre pas dans un cadre fédéral. C’est aux comités régionaux de prendre cela en main comme l’a fait le CR Midi Pyrénées Mais le but premier de ce projet, (si j’ai bien compris) est de populariser le roller hockey en jouant au cœur des villes ou des stations balnéaires et touristiques.
Hors pour réussir cela, il faut des structures de jeu aménagées et sécurisées permettant une bonne pratique de notre sport. Ca nécessite l’existence de porteurs du projet ainsi que l’implication des partenaires, des fabricants et des collectivités.
Réunir tout ceci me semble bien difficile c’est en ce sens que je vous répondrais non. Mais j’aime à croire que des gens puissent se sortir les doigts ! »

L’équivalent de NARCh en Europe, c’est possible selon vous ?
« Pour niquer les vacances des Frenchies et de Charly Hallard, Thomas Enguerrand, Thomas Pouyssegur, Arnaud Lazzaroni, Lambert Hamon, Hiroshi Daveau, Arthur Cauvin etc. ??? Si un jour on a les mêmes infrastructures disponibles et de gros partenaires privés pourquoi pas... »


Entretien réalisé par Jean-Daniel Ulcère pour Vérole Magazine. Copyright VM, reproduction interdite,
à l’exception de l’autorisation unique donnée à l’excellent site RHAF
Revenir en haut Aller en bas
http://rilh.forumchti.com
Kilian



Nombre de messages : 31
Age : 32
Localisation : Angers
Date d'inscription : 01/10/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec Bernard le C.   Lun 12 Sep - 13:55

Et la marmotte...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rollerhockeyfrance.com
GUYOM33

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 44
Localisation : guyverns
Date d'inscription : 26/05/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec Bernard le C.   Lun 12 Sep - 16:10

bin la , elle est dans le papier alu je crois ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec Bernard le C.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec Bernard le C.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Roller Hockey :: Plus proche de vous-
Sauter vers: